Bienvenu
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marysol

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 20/05/2015

Fiche personnage
Pseudo:
Classe: Aucune
Histoire:

MessageSujet: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Jeu 21 Mai - 14:40

Épisode 1 : Un phénix sur Pandala

En ces temps-là, Helsephine, Bolgrot et Rykke formaient un joyeux trio, rien n'avait encore dégénéré.

Les contrées étaient paisibles, verdoyantes et la nature généreuse.

Il y avait un valeureux Sadida, du nom de Braggon qui vivait à l’écart des villages, dans un coin secret de l'ile de Pandala.
C'était son coin de bonheur et il aimait tant la nature qu'il se fondait dans le décor de l'ile, certains même disaient qu'il avait le pouvoir de se rendre invisible.
C'était totalement faux, cependant, il avait perfectionné l'art du camouflage et se déplaçait sans bruit.

Un jour particulièrement chaud et sec, il décida d'aller jusqu'à un petit lac connu de lui seul, bordé de buissons et de palmiers, qui offrait une large plage d'ombre au bord de l'eau.
En arrivant sur les lieux, il remarqua une masse sombre et imposante sur le rivage.
Attentif, il se rapprocha doucement, sans faire de bruit.
Cela respirait, pas très fort,mais puissamment, presque en silence.
C'était recouvert de plumes aussi noires que la nuit.
Il devina des ailes gigantesques repliées sur le coté de cet animal surprenant.
Il voyait des pattes puissantes repliées elles aussi, avec des griffes d'aigle qui brillaient comme de l'obsidiantre.

Il hésita, même si ca y ressemblait fortement ce n'était as un dragon.
Les dragons ne respiraient pas aussi silencieusement, en fait Braggon ne connaissait qu'un seul dragon, Bolgrot, qu'il avait vu de près une fois seulement.

Intrigué;il s'assit près d'un buisson qui le cachait et continua d'observer ce curieux animal en cachette.

Cela dura presque une heure avant que Braggon ne découvre à son tour qu'il était observé lui aussi.
Deux yeux immenses, suspendus derrière lui, dans un halo discret le fixaient.

Sans émoi, il se retourna doucement et dit:
- Bonjour, qui est-tu ? Je ne t'ai jamais vu içi.
- Et toi, qui es-tu ? répondirent les yeux

Braggon se mit à rire doucement et répondit
- Je suis Braggon, pour te servir !

Les yeux disparurent complètement, ainsi que le corps de cette étrange créature. Etonné de ce tour de magie, Braggon chercha des yeux ce curieux animal. Puis de nouveau, les yeux se montrèrent, puis progressivement tout le corps.
Il était vraiment majestueux et inspirait le respect, le calme, la tranquillité.

- Je n'ai pas de nom, je suis seul dans ce monde, jamais je n'ai croisé un de mes semblables, j'ai le pouvoir de me rendre invisible aux yeux de tous.
tu es bien le premier à me surprendre içi, là où j'ai coutume de me reposer.
Braggon ouvrit grand ses yeux incrédules et demanda :
- Mais alors, qui est-tu ?
- Je suis un lointain cousin des Dragons, eux portent des écailles et peuvent engendrer des trésors, des Dofus, ou d'autres dragons, quant à moi, je suis un Phénix, je suis pacifique et je ne peux que renaitre de mes cendres quand l'heure est venue.

Braggon et le Phénix continuèrent à converser, apprenant à se connaître l'un l'autre, ils devinrent de très bons amis.

_________________
Marysol : Moi ? mourir ? Jamais ! Hors de question !! Plutôt crever !


Dernière édition par Marysol le Mer 27 Mai - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marysol

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 20/05/2015

Fiche personnage
Pseudo:
Classe: Aucune
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Jeu 21 Mai - 14:43



Episode 2 : Le Phénix rencontre Bolgrot

Braggon et le phénix prirent l'habitude de se retrouver près du lac quand il faisait vraiment chaud et lourd sur l'ile de Pandala.
Après avoir partagé sur leurs natures respectives, ils se trouvèrent bon nombre de points communs, mais uniquement au niveau des idées, des points de vue, car pour le physique, ils restaient très éloignés l'un de l'autre.

Le fait de ne pas avoir de compagne ne leur causait aucun souci, heureux qu'ils étaient dans leur bienveillante vision du monde.

Le phénix finit par proposer un jour une ballade dans les airs à son nouvel ami Braggon.
Ce dernier acquiesça, mais souleva le problème de l'invisibilité.
S'il lui était assez facile de se camoufler dans la végétation abondante de l'ile, il n'en serait pas de même dans les airs...

Le Phénix le rassura, son aura d'invisibilité le couvrirait lui aussi, s'il restait bien niché entre ses ailes pendant le vol!

Après deux essais au-dessus de la clairière du lac, ils entreprirent d'aller voler au-dessus des provinces d'Amakna et de la forêt maléfique.

Cette ballade aérienne fut très agréable, à un incident près :

Bolgrot était en chasse dans cette région, et, venant de terrasser un craqueleur, il prit son envol à la quasi-verticale, sans faire attention à quoique ce soit, car le ciel était vide.

Vide seulement en apparence, car le Phénix survolait précisément cet endroit, sous charme d'invisibilité.
Afin d'éviter Bolgrot, le phénix fit une bascule rapide, qui désarçonna le malheureux Braggon.
Lequel entama une courte chute, heureusement amortie par un bouftou qui perdit la vie dans cette rencontre brutale.

Attiré par le bruit de la chute de Braggon et l'odeur du sang du bouftou, Bolgrot atterrit immédiatement à coté de Braggon, encore tout assourdi par ce choc.

Bolgrot se demanda un court instant quelle était cette technique de chasse, inédite pour un sadida.
Ecraser un bouftou pour un sadida en pleine force de l'age, c'était assez difficile avec ses moyens naturels.
Bolgrot ne trouvant pas de réponse se dit qu'il ne fallait finalement faire qu'une bouchée du sadida et du bouftou.

C'est à ce moment qu'une puissante bourrasque d'air frais vint écarter le sadida du bouftou, et aussi de Bolgrot.

Bolgrot, décidément surpris, n'eut pas le temps de réaliser ce qui se passait, le Phénix choisit d'apparaitre aux coté de Braggon, et le couvrit d'une de ses ailes.

Bolgrot entendit quelqu'un penser à l'intérieur de son crane :

- Je lis dans les pensées, Bolgrot, et ce Sadida est mon ami, il est sous ma protection, tu ne lui feras aucun mal.
Avant même que Bolgrot ne se demande qui lui parlait ainsi, il eut sa réponse.
-Je te dis que je lis dans tes pensées, Bolgrot, je suis un Phénix, et aussi longtemps que je vivrais tu ne feras pas de mal à Braggon.
- Si je le veux, je te brule instantanément, petit oiseau, se moqua Bolgrot.
- Si cela t'amuse, certes, mais sais-tu que je renais de mes cendres ?
- Euh....
- Et qu'il faudra d'abord me trouver !
La fin de cette phrase se fit dans le vide, le Phénix et Braggon disparurent de la vue de Bolgrot.

Bolgrot fit un demi-tour sur lui-même tout en crachant un filet continu de flammes, mais le Phénix était déjà bien haut dans le ciel.
- Quel lourdaud, ce Bolgrot ! il n'est pas le seul à savoir décoller à la verticale !

_________________
Marysol : Moi ? mourir ? Jamais ! Hors de question !! Plutôt crever !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naemis

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 28/03/2015

Fiche personnage
Pseudo: Naemis
Classe: Sacrieur
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Ven 5 Juin - 7:47

Ah mais je n'étais jamais passée par ici (quelle honte !). Sacré imagination et jolie façon d'écrire, je suis conquise. A quand la suite ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marysol

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 20/05/2015

Fiche personnage
Pseudo:
Classe: Aucune
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Sam 6 Juin - 17:57

Episode 3 : Le songe de Braggon


Pendant que Braggon se trouvait à moitié conscient, au creux des ailes du phénix, il sentit son esprit lui raconter une histoire :

Au début, il n'y avait presque rien.

Il y avait un esprit, une pensée créatrice.

Il y avait le vide.

Il y avait le vide, rien que le vide, mais un esprit créateur ne se satisfait pas du vide, à force de se contracter sur lui-même, de se densifier, il commença à irradier tout autour de lui.
Plus il irradiait, plus il sentait qu'il se renforçait.

A force d'irradier, il attirait vers lui des pensées mineures, des esprits mineurs et leur cortèges de gaz délétères.
Ensuite, cet esprit se transforma en une "conscience".
Il venait de naitre dans le monde réel, bien qu'encore immatériel.
Les esprits autour de lui le percevaient déjà.

Ensuite, cet esprit créateur continua de se densifier, d'attirer encore plus d'autres parties infimes d'univers à la dérive.
il se transforma à nouveau et se fit "présence".
A présent, il était ressenti par tous, et de nombreuses parties de vie et de matière convergeaient vers lui.

Au bout de quelques parsecs, il y eu suffisamment de matière et d'esprits mineurs autour de lui qu'il décida de s'incarner dans une forme de vie matérielle.

Une forme de vie douée de raisons, de puissance, de sagesse qui sache donner et reprendre la vie, la mort, une forme de vie dotée de graines d'éternité.

Un éclair, un souffle de vie, un rayonnement dans tout l'univers surgit .

Le premier phénix était né.

Chaque esprit mineur, chaque grain de matière s'était incarné en lui, dans ses plumes, dans son bec, ses yeux, partout.
Sa force était celle de milliers d'esprits, sa conscience était supérieure, sa vie, éternelle.

Un perfection qu'il allait falloir utiliser à bon escient.

Mais était-ce là son rêve ou celui du phénix ?

_________________
Marysol : Moi ? mourir ? Jamais ! Hors de question !! Plutôt crever !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marysol

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 20/05/2015

Fiche personnage
Pseudo:
Classe: Aucune
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Sam 6 Juin - 18:01

Episode 4 : l'étincelle créatrice

Cet après-midi là, Braggon et le Phénix se reposaient tranquillement près de leur lac favori à Pandala.

Le Phénix somnolait sous un vieux chêne et Braggon se perdait dans ses pensées.

Le Phénix, affalé comme un bwork saoul, émettait de temps à autre des souffles forts et brefs et ses ailes tressaillaient. Il devait probablement rêver qu'il pourchassait un kilibriss farceur.

Braggon, lui , repensait à ses combats de la journée.
Une chose l'intriguait.
Lorsqu'il se remémorait son dernier combat sur l'ile (contre une nuée de kitsous farceurs) il avait l'étrange sensation que les poupées qu'il avait invoquées lui avaient lancé un regard épris de peur à la fin du combat.

Jusqu'alors, quand il finissait un combat, les poupées qu'il avait invoquées retournaient à leur état primitif végétal comme elles étaient venues, sans émotion, ni ressenti.
C'était de simples poupées, elles naissaient d'un arbre à la demande et disparaissaient après avoir rempli leur fonction.

Mais là, dans son dernier combat, c'était comme si une étincelle de vie s'était immiscée dans ses poupées.
Au moment de disparaître, il avait eu l'étrange sensation que l'une d'elles, une surpuissante, lui avait lancé un regard désespéré avant de disparaître.

Braggon se demandait aussi pourquoi il avait pu approcher du Phénix la première fois sans que ce dernier ne ressente sa présence.

Il savait le Phénix bourré d’énergie pure, uniquement animé de pensées positives, mais il était loin d'en connaître tous les secrets.

En y réfléchissant bien, une chose lui semblait maintenant établie ; si le Phénix devait son origine et son existence à des esprits, lui qui était un simple Sadida et qui invoquait des poupées avait du probablement hériter d'une étincelle créatrice de vie , à force de côtoyer le Phénix ?

S'il avait pu approcher le Phénix sans être immédiatement perçu comme un intrus, il devait avoir plus que des affinités avec ces esprits ?

Bragon ne cessait de tourner et de retourner ces pensées dans son pauvre esprit torturé.
Mais à force d'y penser, il en était maintenant sur.
Le Phénix lui donnait quelque chose de plus que son amitié.
Il tourna la tête vers le Phénix endormi.
Le Phénix ne dormait plus. Il fixait du regard Braggon.
Braggon ressentit ce regard avec bienveillance, comme un sourire.

Et il entendit dans sa tête la voix du Phénix.

" Enfin, ça y est, tu te réveilles !! "

_________________
Marysol : Moi ? mourir ? Jamais ! Hors de question !! Plutôt crever !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calam60

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 05/07/2015

Fiche personnage
Pseudo:
Classe: Aucune
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Mer 15 Juil - 1:16

Sympa! bravo à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neymad

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 25/03/2015

Fiche personnage
Pseudo: Neymad
Classe: Iop
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Mer 15 Juil - 2:37

W
H
A
H
O
U

GENIALICIME !

_________________
Salam aux vrais qui m'ont escortés, Les autres l'auront tellement profond dans l'cul qu'elle sortira par l'oeil qu'ils ont voulu m'porter et j'vous encule.
Freedom Fighter for life rien ne nous arretera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lux-ombre.forumactif.org/
Irumi

avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 30/03/2015

Fiche personnage
Pseudo: Irumi
Classe: Sram
Histoire:

MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   Dim 19 Juil - 13:58

Toujours aussi génial !!
La suite la suite !!!

_________________
"Le sang ne se lave pas par le sang mais par l'eau"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait d'un des rouleaux temporels d'Ombre, lu et transcrit par Marysol, reporter à la Gazette d'Ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance LUX - Ombre :: Hall d'entrée :: L’auberge du pourfendeur-
Sauter vers: